Coming out

10 choses que j’aurais aimé entendre pour faciliter mon coming out

coming out celebritesUn Coming-out n’est jamais une chose facile à faire. A l’époque, je me souviens j’avais 19 ans et étais totalement affolé, même si à plus d’un titre, cela m’a permis de démarrer une nouvelle vie. La plupart des choses que j’avais apprises devaient disparaître, et ça n’a pas été facile. Je muais et et me débarrassait de cette vieille peau pour enfin embrasser mes couleurs authentiques, mais je l’ai fait de façon difficile.

Il y a beaucoup de choses que les mecs faisant leur coming-out ont besoin d’entendre. Je sais que si j’avais entendu de telles choses, l’ensemble du processus aurait pu être beaucoup plus facile.

Voici quelques-uns des éléments que les gays devraient tous entendre :

1) “Tu n’es pas seul”.

Être assez à l’aise pour faire son coming-out est bien difficile parce que nous avons tendance à le faire de manière isolée. Nous nous sentons comme si personne sur la planète ne comprenait nos conflits, mais ce n’est pas vrai.

La communauté LGBT en a vu passer certains par des hauts et d’autres par des bas vraiment traumatisants ; mais cependant nous tenons le coup face à cette situation. Le monde devient plus facile pour permettre aux homosexuels de s’exprimer authentiquement, de sorte que personne ne devrait jamais se sentir seul face à lui-même. La seule raison pour laquelle tout le monde se sent seul est parce qu’on ne voit pas la communauté qui existe autour de nous. Entendre juste les mots « vous n’êtes pas seul » permet à l’esprit d’une personne de soulager sa peur.

2) “Tout le monde n’est pas Homophobe”.

Il est facile de traverser une mauvaise expérience et de la garder en mémoire pour le reste de sa vie. Mais la vérité est que tout le monde n’est pas le parent, l’ami, le tyran de l’école, ou la dame du bureau de poste.
Les points de vue de tout le monde sur l’homosexualité varient, mais finalement la plupart des gens apprennent à l’accepter une fois qu’ils sont en présence d’homos.

La majeure partie de ce qui entretient l’homophobie est un manque de connaissance de la vie des homos et une expérience déformée de ce à quoi cela correspond.

communaute-gay-ensembleConnaître une personne gay est le plus grand moyen de développer de l’empathie. Nous vivons tous dans le domaine de notre propre compréhension et il n’y a rien que nous puissions faire à ce sujet ; mais pour l’instant, il est préférable de rendre tout le monde gay-friendly et ce jusqu’à preuve du contraire. La vie va être beaucoup plus douce si vous offrez aux gens le bénéfice du doute.

3) “Tu ne peux pas être différent de ce que tu es vraiment”.

Vous ne pouvez pas imiter la vie de quelqu’un d’autre parce que ce qui fonctionne pour lui, ne fonctionne pas toujours pour vous. Il est important pendant cette période de connaître et reconnaître vos limites ainsi que de connaître vos goûts et préférences en ce qui concerne les rencontres et le sexe occasionnel (c’est pas ce qui manque dans la communauté). Tant que vous restez fidèle à vos mœurs et ne vous trahissez jamais vous-même, vous arriverez à obtenir votre propre identité et ce sera un jeu d’enfant.

4) “Fais le coming out à ton propre rythme, il faut laisser le temps au temps”.

Il n’y a pas besoin de vous forcer à vous révéler à quelqu’un si vous n’êtes pas à l’aise avec lui. Plus vous vivez une vie authentique (et croyez-moi il y a une forte chance que vous le découvriez bientôt), plus les choses arriveront à leur propre rythme. Le coming-out n’est pas un processus rapide. Alors que vous progressez dans l’affirmation de votre identité, vous finirez par réaliser que cela deviendra moins un fardeau pour vous de le partager avec ceux que vous aimez.

5) “Ne présume pas que tout le monde est gay”.

Un des plus gros problèmes de mon coming-out était la nécessité de pointer du doigt et dénoncer tous les gays.

Au fond, c’était soit parce que je voulais qu’ils soient comme moi ou que je voulais avoir une aventure avec eux. J’ai finalement découvert que je parlais de mon cul tout le temps. Tout le monde n’est pas gay, et tout le monde n’est pas hétéro juste parce que vous le pensez. Croyez-moi, entrer dans la vie sans aucun préjugé sur les gens la rendra beaucoup plus facile sur le long terme.

6) “Ne te perds pas dans le processus”.

Le coming-out a rendu des gens complètement fous. Ce n’est pas une chose facile de lutter contre la majorité, mais croyez-moi c’est heureusement beaucoup mieux avec l’autre partie.

Se tenir debout et être audacieux avec sa vérité au milieu des mensonges du monde vous fera dire : « T’as choisi d’être de cette façon », « C’est contre nature » ou « Tu vis dans le vice ».

Ne laissez jamais personne vous parler de ce que vous savez de la vérité ; ne vous torturez pas l’esprit.

faire son coming out

7) “Écoute ton Intuition avant d’écouter le jugement de n’importe qui”.

Il peut y avoir des gens dans votre vie qui donnent des avis à votre sujet sans vous le demander, en pensant que vous les écoutez. Foutez-vous-en !

La seule personne dont vous devez être à l’écoute est votre propre voix intérieure. Vous savez ce qui est le mieux pour votre bien-être parce que vous êtes à l’intérieur de votre tête – et personne d’autre. Vous savez ce que vous voulez, ce dont vous avez besoin, et ce que vous méritez plus que quiconque. Alors, pourquoi vous rendre la vie dure ???

8) “Rien de plus important dans la vie que ses objectifs”.

Vous n’êtes pas simplement un “autre mec gay. » Vous êtes votre propre personne avec un destin. Vous ne serez pas embauché parce que vous êtes gay, vous n’avez pas eu une récompense parce que vous étiez gay – vous l’obtenez parce que vous le méritez.

Prenez le contrôle des choses que vous pouvez faire et vous rencontrerez votre destin avec beaucoup plus de facilité. Je vous garantis que l’homosexualité n’a rien à voir avec la raison pour laquelle vous êtes ici sur terre, et en même temps nous sommes tels que nous sommes. Chacun d’entre nous, nous ne sommes tous que de simples êtres vivants, si l’on met de côté l’orientation.

vivre sa vie intensement

9) “Quand tu prétends être celui que tu n’es pas ; les gens te manquent de respect”.

Les idées de stéréotypes du milieu gay sont répandues à travers le monde. Mais les gens qui sont actifs dans la communauté savent que c’est une exagération, extrême et sans fondement, de la vérité à tous niveaux.

Quand on fait son coming-out, on a le chic de réaliser une prophétie auto-réalisatrice – en d’autres termes, nous essayons de nous tenir dans le moule d’un stéréotype. Cela va toujours se retourner contre nous. Lorsque vous faites constamment semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas, la réaction naturelle des gens est de perdre tout respect pour vous, car il est clair qu’ils perçoivent cela comme un moyen de vous sentir plus à l’aise avec la situation. Croyez-moi, être soi-même est la meilleure façon d’exister.

10) “Je suis ici pour toi si tu as besoin de moi”.

La Communauté n’a jamais été plus importante. Savoir que tu as une épaule pour pleurer, un numéro à appeler lorsque tu te sens déprimé, ou un ami vers lequel te tourner quand les choses vont mal est bien plus puissant que tout ce qui peut être décrit.

N’ignorez jamais quelqu’un qui, à bien des égards, s’est donné une chance de vivre une vraie vie. Quand quelqu’un vous tient la main pendant des épreuves, vous devenez beaucoup plus fort. Voilà ce qu’est l’amitié.

10 choses que j’aurais aimé entendre pour faciliter mon coming out
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut