Coming out

Comment l’aider à faire son coming out ?

Nous avons tous des amis qui sont encore coincés dans le placard. La seule chose que nous avons à faire est de ne pas les blâmer. Chacun a ses propres démons à surmonter. S’il ne se sent pas encore prêt à sortir du placard, ne pas l’obliger mais tenter de l’aider en lui donnant de petits coups de pouce.

Ceux qui ont été dans le placard pendant une longue période de temps ont connu ces moments où les meilleurs amis disent: « C’est bon, maintenant tu peux le faire . Les gens le prendront bien … « . Evidemment tout le monde réagit un peu différemment à ça.

Celui qui a des parents homophobes

Nous voulons tous l’approbation de nos parents d’une manière ou d’une autre – c’est un sentiment humain fondamental. Quand nos parents sont clairement homophobes, ce peut être dévastateur et nous empêcher de montrer nos vraies couleurs. Certains jeunes gays réagissent à celà avec rébellion, et s’affichent clairement, quitte à assumer de ne plus leur parler.

Cependant, la plupart des mecs vont faire le contraire. Ils se fermeront dans un sentiment profond d’insécurité, probablement dans la crainte d’être chassés, désavoués, ou de ne plus jamais revoir leurs parents. Généralement, il y a une raison derrière l’homophobie – comme vivre dans une région ou un village où la culture se trouve dans la tradition et des valeurs conservatrices. Souvent, ce genre de gay ne fait pas son coming out, même quand il quitte la maison.

Afin d’aider, assurez-vous qu’ils sachent qu’ils ne vivent plus avec leurs parents. Parlez de votre famille, encourager vos amis à parler de la leur. Ca va lentement commencer à leurs faire prendre conscience que la manière de pensée de leurs familles n’est pas la même que la plupart des gens. Il ont besoin de comprendre que leurs vies ne tournent pas autour de leurs parents. Il n’est pas question de leurs faire faire le coming out, mais plutôt de leurs faire prendre conscience qu’ils peuvent le faire.

 

Les gays homophobes

Il y a des homos qui n’aiment pas l’homosexualité et plus généralement les autres gays. Ca découle habituellement d’une éducation homophobe. L’homophobie est ancrée en eux et difficile de s’aimer et se respecter soi même dans ces conditions.

Cette problématique est difficile à résoudre tant ils se sont forgés une haine d’eux même aux travers des autres gays, simplement parce qu’il y a de la culpabilité derrière.

Si un ami est comme ça, ce qu’il doit faire est de s’éloigner des «mauvaises influences». La plupart du temps, ses amis ou la famille. Généralement c’était eux les plus virulents à l’encontre d’autres gays, plus jeunes, dans les cours d’école. Essayant de railler le plus grand nombre de gays dans l’espoir qu’on ne remarque pas leur côté gay. Il faudra du temps loin de son environnement homophobe pour s’assumer.

Ceux qui craignent d’être mal vus / jugés

Pour certain, l’image que l’on donne de soi est importante. Au travail par exemple ou ils peuvent craindre de perdre certains clients ou de s’attirer les médisances des collègues.  La raison de cette crainte et qu’être gay n’est tout simplement pas une option pour eux, alors ils restent dans le placard pour faire plaisir à la société.

Une chose que vous ne devez pas faire est de le juger. Vous n’êtes pas dans ses baskets et n’avez aucune idée des peines et des luttes qu’il traverse tous les jours. C’est pourquoi vous devez être sensible et réceptif. La chose la plus importante est de ne pas le laisser s’enterrer dans une succession de mensonges, ou faire des choses dangereuses pour garder le contrôle de son image. Quand il finira par se sentir vraiment à l’aise avec lui-même (grâce à votre aide), il peut se rendre compte que l’homosexualité n’est pas une mauvaise chose – et qu’il n’a plus besoin de le cacher.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut