Psycho

Estime de soi : Comment ré-apprendre à s’aimer ?

Il ya des jours où votre visage n’affiche qu’un sourire effacé et votre esprit se voit parasité par des idées noires. Tout allait bien jusqu’à ce qu’un soupçon de doute perce et vous fasse chuter dans un puits de mauvaises pensées nourries par de mauvais souvenirs ou expériences : un ex qui vous a piétiné , de mauvais amis ou collègues qui vous prennent pour un con …

Aimer le monde qui nous entoure est facile. Aimer votre famille et vos amis l’est tout autant. Mais vous aimer vous oblige à penser hors de cette fosse à mauvais souvenirs. Vous avez besoin de les combattre par des nouveaux, vous nourrir de compassion et planter de nouvelles graines pour que germe votre épanouissement.

Les années de doute de soi  deviennent finalement une habitude. Nous avons tous eu de mauvais jours, je ne suis pas étranger non plus à cela, croyez moi! Mais s’il ya une chose que j’ai appris dans toutes ces phases de passage à vide, c’est la capacité incroyable de pouvoir s’en remettre, si bien évidemment l’on s’en donne la chance.

bogossS’aimer nous oblige à prendre position. Trop souvent, nous nous enfonçons si bas avec de simples idées reçues-certaines si fortes que nous ne pouvons pas nous empêcher de croire en elle comme des vérités. Nous nous sentons coupables de choses dont nous ne devrions pas nous sentir coupable, nous sommes en colère contre nous-mêmes sur des choses qui ne sont pas rationnellement importantes, et nous ressassons plutôt que de simplement chercher à aller de l’avant.

À un certain point, nous devons prendre nos responsabilités. Comment ces idées ont été plantées: par autrui ou par nous-mêmes? Ca pourrait prendre un certain temps, mais tôt ou tard, nous avons tous besoin de découvrir que le véritable coupable qui nous empêche de nous respecter n’est autre que notre subconscient.

aimer

Nous craignons de nous aimer parce que nous pensons que c’est un sentiment égoïste. Croyez-moi, en temps que « bon gars » , je pensais que l’amour était quelque chose que je devais répandre à mon entourage , en m’oubliant forcément. Et à la fin de la journée, c’était moi que je négligeais le plus.

C’est intéressant ce qui se passe quand nous essayons d’aimer trop tout le monde. Nous commençons à penser que prendre soin de soi est un sacrifice que quelqu’un d’autre doit faire. Croyez-moi, ce n’est pas le cas.

Voulez-vous traiter quelqu’un d’autre de la même manière dont vous vous traitez vous même ?

Voulez-vous penser de quelqu’un de la même manière que vous pensez de vous-même?

L’auto-compassion (ou la confiance en soi, appelez ça comme vous voudrez) est quelque chose que nous nous enseignons. Ce n’est pas quelque chose que nous apprenons à l’école ou par nos parents. 

L’amour c’est vivre. Soyez fier de ce que vous êtes. Comprenez vous. Sachez que la place que vous occupez dans ce monde dépend de votre propre appréciation. Si vous ne pouvez pas vous aimer comment pouvez-vous demander aux autres de le faire à votre place ?

Vous êtes plus qu’une image, un poste, un nom, un titre, un petit ami. Vous êtes une lumière dans ce monde-avec un but & votre esprit pour décider la direction et comment vous y rendre. Mais surtout vous avez la capacité d’aimer. Profitez de cela.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut