Vie Gay

Les 7 séries « friendly » qui nous manquent le plus

On les connais par coeur, nous n’avons manqué aucune saison, elles ont sû nous marquer, nous faire rire, pleurer et dont les cliff hangars nous ont enragés : Ross et Rachel vont-ils vraiment rester ensemble? Qu’adviendra t’il pour Brian et Justin ? Quel secret cache cette nouvelle voisine de Wisteria Lane ?

Un peu de nostalgie au travers de 7 séries ouvertement ou implicitement gay qui ont marquées nos esprits.

 

Will & Grace

will-and-grace-series-finale05
Qui ne veut pas revoir un épisode juste pour le plaisir de voir Jack et Karen se prendre la tête une nouvelle fois ?  Dès sa première diffusion en 1998, cette série à prônée l’égalité avec un second degré décapant, il n’y a qu’à voir le portrait des personnages pour s’en rendre compte : Will, l’avocat homo et athée, Grace, décoratrice hétéro et juive, Jack, l’extraverti qui cohabite avec sa meilleur ami Karen, dont la franchise n’a pas d’égal. Les 8 saisons ont obtenues 93 nominations aux Grammy Awards. Bien que vite oubliée, cette série nous avait tellement marquée.
2agq90l

Sex in the City

 

Ils ont rendu New York comme l’endroit le plus cool à vivre. Elles ont la vie que n’importe quel mec gay rêverait d’avoir : siroter un cocktail entre amis en racontant les derniers ragôts dans les endroits les plus cols de la ville, accumuler les conquêtes sexuelles en attendant le mec parfait, être le fashionista qui attire les regards dans la rue, et surtout , ne jamais savoir quand et où se terminera la soirée . Peut être avec un mimosa au levé du soleil ?

Sex and The City, c’est Glam As You !
qaf-queer-as-folk-21227707-1024-768

Queer as Folk

 

5 potes qui vivent dans une petite ville et traînent dans un club gay avec chacun leur propre caractère : le plus réservé cherchant un mec sérieux, la diva du groupe, le bogoss qui n’hésite à laisser ses potes pour trainer dans la backroom…  L’écriture du scénario comme les personnages, tout semble tellement réel, avouons le, nous avons connus certaines de leurs situations : L’homophobie, le mariage gay, le VIH / SIDA, l’identité du genre, les drogues… le pire comme le meilleur !

Brian, Justin, Michael, Emmett et Ted nous manquent terriblement!

ab-fab-hero

Absolutely Fabulous

 

Elles sont complètement hystériques et prônent la débauche avec l’attitude darling ! Difficile de croire que le premier épisode date de 1992! Le temps passe si vite, surtout quand on se sent perdu sans Eddy et Patsy et leurs joutes verbales devenues cultes : « Quand une femme n’ovule plus chérie, les caviars sont les seuls œufs qui lui reste. ».
AbFab c’est absolument fabuleux !

 

friends-serie-tv_2gab

FRIENDS

Surement l’une des séries les plus réussies dans l’histoire de la télévision : tant par l’humour de situation que les dialogues. Nous avons tous eu l’impression que Rachel, Ross, Pheobe, Joey, Chandler ou Monica étaient nos amis virtuels.

Regarder les rediffusions, c’est un peu comme feuilleter l’album de famille avec Nostalgie ! On aimerais tellement savoir ce qu’ils sont devenus en 2014.

 

desperate_housewives_tv_series-normal

DESPERATE HOUSEWIVES

 

Pleines de bons sentiments et pour autant perfides, on pouvait se reconnaitre en certains de ces personnages bien typés. De l’humour autant que de drama, ainsi un nouveau genre télévisuel est né : la dramédie. La série s’est arrêtée en beauté après 8 saisons avant de lasser le téléspectateur. Sous ses aspects politiquement corrects et tout public, la série à très vite intégrée des personnages gays : un couple de voisins, ou encore Andrew, le fils rebel.

Et vous, quel personnage de la série étiez vous ?

 

Six Feet Under starring Rachel Griffiths, Peter Krause, Michael C.Hall, Frances Conroy, Lauren Ambrose, Freddy Rodriguez, Mathew St. Patrick, Justina Machado, Jeremy Sisto and James Cromwell

6 FEET UNDERS

Une des premières séries à briser le tabou liés à l’homosexualité, Alan Ball le scénariste, ouvertement gay, a décidé de montrer des scènes d’amour entre hommes très explicites. Contrairement aux autres séries où il y a le gay de « service  » joyeux et épanoui, il a choisi de montrer l’indécision, les doutes, la culpabilité qui assaillent David tout au long de la série et les difficultés à s’assumer en tant que tel.

Rarement une série télé n’aura atteint une telle qualité, tant au niveau du scénario que de l’interprétation des acteurs, c’est ce qui explique son succès.

Et vous quel série vous a le plus marquée ?

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut