Prévention

La branlette est-t’elle dangereuse ?

Une étude de l’Université de Nottingham en Angleterre a publié ses résultats après des décennies de recherches. Ils démontrent que la masturbation fréquente des hommes de 20 et 30 ans pouvait conduire à un risque plus élevé de cancer de la prostate; Mais pour les hommes de la quarantaine et cinquantaine, l’effet est inversé avec une diminution du risque de cancer.

Les chercheurs ont évalué la fréquence d’éjaculation d’environ 840 hommes qu’ils ont ensuite classé par âge. Les hommes qui dans leurs jeunes années prétendaient éjaculer souvent avait un risque de 79% plus élevé de développer un cancer de la prostate à leur soixantaine. Mais les hommes dans leur cinquantaine qui prétendaient éjaculer souvent avaient un risque 70% plus faible.

On savait que la masturbation avait un lien avec le cancer de la prostate depuis longtemps maintenant, mais c’est seulement aujourd’hui que l’on a déterminé les causes. Quand les jeunes hommes se masturbent en permanence, ils produisent des hormones qui augmente leur libido et les incite à vouloir encore plus de sexe.

Cependant, ces hormones produisent plus d’androgènes qui dégénèrent les tissus de la prostate et provoquent le cancer. En d’autres termes, ce n’est pas la masturbation qui donne le cancer mais des hormones sécrétées lors de la masturbation.

Pour les hommes à partir de 50 ans, c’est une histoire légèrement différente. L’étude semble dire que le mécanisme élimine des substances cancérogènes des fluides sécrétés par la glande de la prostate. Même si vous vous masturbez peu à cet âge, vous pouvez aider à prévenir les cellules cancéreuses de se former.

Quelle est la fréquence de « souvent »?

L’étude semble dire que la fréquence de la masturbation est relative. Fréquent à 20 ans signifie 2 à 7 fois par semaine, par rapport aux hommes de 50 ans qui qualifient le « souvent » à une fois ou plus pour la même période.

Les bénéfices de la masturbation

  1. Systeme immunitaire renforcé – Les recherches ont montrées que la masturbation fréquente augmente le niveau de cortisol, une hormone qui régule et maintient le système immunitaire.
  2. Libérer des endorphines – Les endorphines peuvent vous permettre d’avoir un esprit plus clair tout au long de la journée.
  3. Soulager les Tensions – Les gens qui se masturbent régulièrement ont tendance à être moins anxieux et stressés durant les activités quotidiennes.

 

Conseils pour garder sa prostate en bonne santé

 

Exercices réguliers

Ajouter plus de fruits et légumes dans votre alimentation, comme les tomates, les pamplemousses, la pastèque et les aliments riches en antioxydants. Les légumes verts sont tout autant profitables.

Limiter le tabagisme!

Arretez si vous le pouvez.

En parler à son médecin.

Si votre famille a des antécédents de cancer de la prostate, vos chances de l’obtenir sont doublées.

Le sélénium

Il permet de réduire le risque de cancer de la prostate. Les aliments riches en sélénium sont le thon, les crustacés, les oeufs, les noix, l’ail, les oignons et les champignons.

Bilan complet à vos 50 ans chez votre médecin.

 

La masturbation offre donc des avantages à court terme et des risques à long terme.
Bien que la « branlette » fréquente peut vous garder sain d’esprit pendant votre jeunesse, elle peut finalement devenir votre ennemi le plus que vous vieillissez. Pourtant, il n’y a rien de mal à « se l’a secouer » de temps en temps – assurez-vous juste que vous lui donnez unpeu de repos de temps en temps !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut