Sexualité

Sexe gay : 5 idées fausses

Depuis ses 20 dernières années, le sexe gay n’est plus du tout pareil. Il ne s’agit plus d’être discret mais bien souvent d’être rapide et ouvert. Il y a plus de choix, ce qui a créé une certaine norme de beauté et l’on deviendrais même plus selectif. En un mot, il ne s’agit plus de l’acte sexuel, mais de la manière dont on le « conçoit ».

Il y a tellement d’idées reçues sur le sexe de nos jours qu’il est difficile de tout détailler en un seul article, mais nous allons commencer dès le début. Couples ou célibataires les vérités du sexe entre mecs :

S’épanouir avec des plans culs

Parce que le sexe gay occasionnel est devenu numérique, les gays le consomment comme pour commander à emporter. 3 minutes et… toc toc toc, un mec est maintenant devant votre porte. Le sexe n’a plus rien d’intime et romantique : Nous nous plaignons de combien nous voulons une relation, au comment désespéré de l’absence d’une vraie romance… mais nous ne parvenons pas à pratiquer ce que nous prêchons.

Le sexe est libéré mais on en paye le prix d’une manière ou d’une autre. Certains mecs sont émotionnellement plus fort que d’autres, ne vous méprenez pas, mais à chaque nouveau «coup», vous vous insensibilisez un peu plus. Dans un sens, vous formatez votre cerveau de gérer non émotionnellement une relation sexuelle. Cela affectera voir manière de voir l’amour, la romance et le sexe sur le long terme.

 

Trop occupé pour batifoler

Les gens sont tellement occupés à essayer de rattraper le temps perdu au travail, socialement, ou à la maison que nous oublions de prendre le temps pour quelques entourloupettes. Enfants nous n’avions pas la responsabilité de se soucier des factures, du travail et de notre vie amoureuse, mais maintenant nous sommes trop obsédés d’être le meilleur en tous points; et ça nous épuise.

Nous voulons tout savoir, tout faire, et être partout. Mais, il y a une limite cette quantité d’énergie dépensée qui influe sur notre rapport aux autres. Ne vous épuisez pas au point d’oublier le sexe. En fait, vous et votre homme devriez le mettre sur le dessus de votre liste et contourner le reste. Croyez-moi, vous remarquerez un changement et vous sentirez plus épanouis.

 

Je peux chopper des MST facilement

Le sexe est merveilleux, mais toujours avec les protections adéquates. Une MST est quelque chose de grave, mais le manque d’éducation peut agir comme un combustible pour alimenter la paranoïa et l’anxiété. Si vous prenez le temps de comprendre les MST et comment s’en prévenir, vous vous sentirez beaucoup plus à l’aise lors de vos rapports. La peur de « chopper quelque chose » vous bloqueront sur certaines choses.

Faites-vous tester régulièrement, utilisez toujours un préservatif, et comprenez (vraiment) la façon dont les MST sont transmises. Soulagez votre esprit en vous informant.

 

A 50 balais, c’est fini !

Cette idée que le sexe se termine lorsque vous êtes plus âgé est préconçue dès l’adolescence. Les critères physiques de jeunesse fonctionnent quand on a encore 25 ans, à 40, vous vous rendrez compte que ce n’est plus le cas dans votre esprit.

Lorsque vous êtes dans la quarantaine et la cinquantaine, vous n’avez plus en vous ces normes superficielles.
Ne vous méprenez pas, tout le monde adore l’idée de jeunesse et de beauté, et peu importe leur âge. Mais les hommes « avec de la bouteille » ont vécus, appris, et ne considèrent le jeune minet qui danse sur le bar du club, simplement comme une friandise pour les yeux. Rien de plus.

Le sexe est un acte bestial pour se défouler, montrer l’affection, et relâcher la tension, et ce, à n’importe quel âge.

 

Les vrais gays sont passifs

Le fait de n’avoir jamais été passif ne rends pas moins gay et aimant à l’égard de son homme. Comme tout un chacun, j’ai mis mon temps pour expérimenter ce « nouvel angle », et je suis heureux de l’avoir découvert, à mon rythme.

Le «rôle» préféré d’une personne dans le lit ne définit pas qui il est en tant que personne, petit copain, ou mari. Il le fait parce qu’il aime faire.

Sexe gay : 5 idées fausses
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: La vérité sur le sexe gay occasionnel - Bogoss

  2. Pingback: GrindR, un mal pour la communauté LGBT ? - Bogoss

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut