Prévention

Sida / VIH : Tout comprendre

VIH: Virus de l’immunodéficience humaine

Le VIH empêche votre corps de se protéger des maladies comme il le fait habituellement. Ce virus ci se fixe dans vos cellules, qui à leur tour affectent le système immunitaire, en particulier les cellules T ou CD4. Ces deux cellules sont chargées de combattre les infections. Sans elles, vous ne serez pas en mesure de lutter contre les maladies et les infections quand elles surviennent. Si le VIH n’est pas traité assez tôt et qu’elles sont touchées, celà finit par conduire au sida.


Syndrome d’immunodéficience acquise: SIDA

Même si une personne peut vivre avec le VIH depuis de nombreuses années sans présenter de symptômes, ses cellules T sont toujours en train de se détruire. Lorsque les lymphocytes T sont trop peu nombreuses, votre corps est gravement affecté. Il n’a plus la capacité de combattre les infections et maladies (comme une simple grippe), à ce stade, le patient est diagnostiqué comme ayant le sida.



COMMENT EST ON INFECTÉ PAR LE VIH ?

Malgré ce que vous pourrez trouver ailleurs sur le web, la seule façon d’être infecté par le VIH est quand le virus est transféré à votre système par certains fluides. Il y’a seulement six liquides que nous avons dans notre corps qui contiennent suffisamment du virus pour vous infecter. Ils sont:

Sang, sperme, liquide pré-éjaculatoire, lait maternel, sécrétions vaginales, et muqueuse anale.

C’est seulement quand l’un de ces six fluides entrent dans votre système – par une plaie ouverte ou coupure – que vous pouvez être infecté.

Votre anus, le gland de votre pénis et la bouche peuvent avoir des coupures et déchirures (parfois microscopiques) ce qui les rendent vulnérables à ces fluides. C’est pourquoi il est important de savoir que si vous êtes le mec « actif », cela ne signifie pas que vous êtes moins vulnérable. Le mucus anal existe aussi, sa fonction est de recouvrir le côlon pour la protection. Il peut être secrété dans un processus appelé muqueuse anale quand il éprouve de la friction (ou rapport anal). Si votre pénis a une de ces micro coupures, ce mucus peut pénétrer votre organisme par ce biais.

Quand êtes-vous le « passif », les risques sont beaucoup plus élevés. Le sperme et le liquide pré-éjaculatoire contiennes de grandes quantités du virus VIH . Si une personne jouit à l’intérieur de vous, les risques sont élevés car il y a de fortes chances que durant rapport, la pénétration ait créé de petites déchirures à l’intérieur de votre côlon , et il est plus facile pour le sperme d’entrer dans votre système de cette façon.

Lorsque vous avez déjà une MST, en particulier comme l’herpès ou la syphilis qui créent des plaies ouvertes, il est beaucoup plus facile d’attraper le VIH. La plupart du temps, ces plaies et déchirures sont imperceptibles et ne causent pas de douleur. Ne prenez pas le risque.

Pendant les 2 – 4 premières semaines de l’infection, c’est quand une personne est la plus infectieuse.

La stigmatisation qui est faite du VIH est qu’il est uniquement transmis lors de rapports sexuels. Ce n’est pas vrai. Le VIH peut être transmis lorsque le sang entre en contact avec du sang d’une autre personne par le partage d’aiguilles, de plaies ouvertes, de transfusions et autres chirurgies (comme les dons d’organes). Bien que ce dernier est extrêmement rare.

 

VIH EST TRANSMIT PAR :

La salive, vomit, selles, liquide nasal, larmes, sueur et l’urine!

Si vous avez des relations sexuelles, vous serez probablement entré en contact avec certains de ces fluides. Ne vous laissez pas effrayer! Ils n’ont pas assez de quantité du virus VIH en leur sein pour vous infecter.

 

SYMPTÔMES:

Beaucoup de gens qui ont le VIH ne présentent aucun symptôme jusqu’à la dernière étape : lorsque les cellules T aient été trop détruites (lire la définition ci-dessus du VIH). Il y’a eu des cas où les gens ont vécu pendant 10 – 15 ans sans aucun symptôme évident, tout simplement parce qu’ils avaient suffisamment de cellules T dans leur corps pour les protéger des maladies.

Lors que souvient le SIDA, et que donc le système immunitaire ne fonctionne plus, les symptômes sont :

Fatigue extrême, diarrhée, nausées, vomissements, fièvre et syndrome de dépérissement (graisse / muscles)

Dans le premier mois ou vous êtes infecté, certains peuvent éprouver des symptômes de grippe graves. Cependant, ce n’est pas le cas de tout le monde.

1 Réaction

1 Réaction

  1. Pingback: 5 MST à savoir reconnaitre - Bogoss

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut