Prévention

10 choses surprenantes sur le poppers

Les poppers font partie de la «scène gay» depuis le milieu des années 1960. Communément vendues chez les droguistes en tant que  «produits de nettoyage cuir» et «désodorisant d’intérieur», ces petites bouteilles marron sont le plus souvent utilisées pour d’autres raisons plus aphrodisiaques…

Les principales marques «Poppers» comptent:

Bien que difficile de mettre des mots sur ses effets et les sensations qu’ils provoquent, nombreux sont ceux qui « sniffent » ces arômes vous diront qu’ils rendent vos moments coquins plus intenses. Pour être honnête, d’autres disent plutôt que ce n’est pas trop le cas.

Mais que nous dit la science sur les poppers? Y a-t-il eu des études pour examiner leurs risques? Et d’ailleurs, est-ce que les gens les utilisent encore?

Bogoss, intéressé par le sujet, a entreprit de trouver les réponses. En combinant l’exploration de données et des recherches classiques, nous sommes prêts à révéler 10 faits sur le poppers que vous ne connaissez probablement pas.

Avant de continuer, il est important de garder à l’esprit que dans l’univers des «désinhibants» que les gens utilisent parfois pour amplifier les sensations sexuelles, les poppers sont considérés comme les moins dangereux.

Cela ne veut pas dire que les nitrates, molécules distillées servant à l’élaboration de ces liquides, ne présentent pas certains risques pour la santé. Comme vous le découvrirez, certes il y en a.

Prêt ? Passons dans ce top 10 !

  1. Le poppers est un mot d’argot

    Le terme «poppers» est apparu dans le vocabulaire gay à la fin des années 1960. Il a été popularisé après que de nombreux hommes aient décrit l’effet «pop» exaltant peu de temps après l’inhalation. Une autre légende accorde plutôt ce mot au petit bruit de « pop » qui s’échappe quand on ouvre un flacon.

    Aujourd’hui, ce terme est devenu plus général pour décrire une classe de liquides chimiques appelés nitrite d’alkyle .

    Au fil des années, le liquide présent dans les bouteilles contenait du nitrate d’amyle, du nitrite d’isoamyle puis du nitrite d’isopentyle.Aujourd’hui, ce sont ces mêmes nitrites sous des formes légèrement modifiées (d’ou la formulation iso) afin d’être en accord avec les réglementations européennes.

  2.  Populaire dans les night-clubs à l’époque paléo-gay

    Dans les années 1970 (époque paléo-gay), les poppers étaient à la mode dans les discothèques et les saunas, où les hommes gays prenaient des «bouffées» pour amplifier les sensations ressenties au rythme de la musique et se lâcher sur le dance floor.

    Autrefois exclusifs à la communauté gay, les poppers se sont maintenant aussi popularisés parmi les hommes et les femmes hétérosexuels.

  3. Un temps illégal en France et toujours interdit en Espagne !

    Il n’y a pas si longtemps, les poppers ont été interdits : entre 2009 et 2013, sa vente était interdite dans l’hexagone.

    Dans le même temps, il presque été proscris aussi au Royaume-Uni. S’il n’y avait pas eu de défenseurs convaincus au Parlement qui ont travaillé dur pour maintenir le poppers dans le respect de la légalité, la substance liquide aurait très bien pu être bannie.
    «J’utilise des poppers», a déclaré un membre du Parlement britannique, Caspin Blunt, alors qu’il présentait des arguments en faveur de la défense des poppers. «Je suis moi-même un utilisateur de poppers. Et serait directement touché par cette législation. Et j’ai été étonné, de même que de nombreux homosexuels, qu’il a été proposé de l’interdire.  »

    En Espagne, il reste interdit même si le gouvernement parle de l’autoriser dans les prochains mois.

  4. Pour certains mecs gays, ça aide à être passif

    Bien que cela ne soit pas réservé aux hommes gays qui aiment se faire plaisir , beaucoup de personnes qui en respirent les vapeurs affirment qu’ils contribuent à rendre la pénétration plus facile.

    « Quand un type avec qui j’avais des plans m’en a proposé, j’ai décidé d’essayer et putain, j’ai adoré. Meilleure expérience en tant que passif de ma vie…. » – utilisateur Reddit .

    Il existe des preuves scientifiques à l’appui de ces témoignages. Comme indiqué dans une fiche informative à destinations des professionnels de la santé , «le nitrite d’amyle provoque une relaxation des muscles lisses».
    ndlr: Les muscles lisses se trouvent dans l’anus.

  5. Il y a eu des morts liés au poppers

    Aussi fou que cela puisse paraître, il y a eu des décès associés à l’utilisation de poppers. Cependant, dans presque tous les cas signalés, les taux de morbidité étaient directement liés à une ingestion accidentelle et non par inhalation.Lorsqu’une personne ingère du poppers, généralement en position allongée, elle court le risque de développer une cyanose .
    Cela fait baisser rapidement les niveaux d’oxygène dans le sang. Dans les cas les plus graves, la mort peut survenir.

    De manière générale, les décès liés au popper sont extrêmement rares.

  6. Problèmes de vue et poppers

    Outre la possibilité de recevoir du liquide dans les yeux lors d’une inhalation en position horizontale, le liquide a également été lié à des problèmes de vue.
    Il existe des cas documentés dans lesquels des personnes ont eu une vision floue après une utilisation continue, comme indiqué dans cet article de Maxiscience .

    Le New York Times a également publié un article mettant en vedette des ophtalmologistes qui ont écrit des lettres au New England Journal of Medicine pour avertir le public de leur utilisation.

  7. Aucun lien avec le VIH / SIDA mais…

    Dans les premiers temps de l’épidémie du VIH, beaucoup pensaient que les poppers étaient en quelque sorte liés à l’infection. De nombreuses études ont été menées pour prouver cette théorie mais évidemment en vain.

    La recherche a toutefois démontré que l’utilisation de substances telles que les inhalants peut conduire à des comportements sexuels à risque. Mais cela est vrai pour toutes les substances, y compris les drogues comme la marijuana ou le GHB.

  8. Disponible sous ordonnance aux États-Unis.

    Commercialisé à l’origine en 1937 comme médicament pour soigner l’angine de poitrine, il était prescrit sur ordonnance.

    En 1960, la US Food and Drug Administration supprima la prescription sur ordonnance du nitrate d’amyle (poppers).

    En raison de la pression sociale homophobique, l’exigence d’une ordonnance a été rétablie en 1969. Les raisons officielles données par le gouvernement incluaient l’inquiétude vis-à-vis de «l’augmentation de l’utilisation créative» et leur inquiétude vis-à-vis de la «santé publique».

    De manière non officielle, beaucoup ont estimé que la FDA se moquait des hommes homosexuels.

  9. Effets secondaires

     

    Certaines personnes affirment qu’elles ne peuvent pas utiliser de poppers en raison d’effets secondaires indésirables.
    Bien que les statistiques actuelles soient difficiles à obtenir, les études récentes suggèrent que seulement 3% environ de la population européenne utilise du poppers. Chez les jeunes ce chiffre passe à 9%.

    Selon les données cliniques, les effets indésirables les plus couramment rapportés sont les suivants: mal de tête, perte d’érection pendant les rapports sexuels, transpiration et légère congestion.

    Combinés à un vasoconstricteur, tel que le Viagra, ces symptômes peuvent s’amplifier.

  10. Le poppers est interdit au Canada

    Légalement, les résidents du Canada ne peuvent ni acheter ni utiliser de poppers. Les ventes non autorisées peuvent être punies d’amendes et, le cas échéant, d’emprisonnement.

    Mais cela n’empêche pas les canadiens d’en acheter.

    Beaucoup achètent ce dont ils ont besoin par l’intermédiaire du marché noir et de boutiques qui vendent du poppers en ligne. Et certains endroits les vendent encore comme «neutralisants d’odeur» et «nettoyants cuir».

    D’ailleurs, la célèbre marque Jungle Juice, dans le top 3 des ventes mondiales est justement basée… au Canada. Officiellement, la distillerie fabrique du nettoyant cuir, évidemment !


Où acheter du poppers ?


Pour trouver du poppers, voici quelques boutiques en ligne que j’utilise où qui m’ont été recommandé par des amis. Jamais nous n’avons eu de problème avec eux.

  • Poppers-Express.com  ⭐⭐⭐⭐⭐  : Poppers pas cher (à partir de 4.90€) livré en 48h pour 2.90€ ou gratuitement dès 34€ d’achat.
  • BoyStore.com ⭐⭐⭐ : Poppers un peu plus chers (à partir de 9.90€), livrés en 48/72h pour 3.90€.
  • Poppers-Rapide.eu  ⭐⭐⭐⭐ : Poppers pas trop chers (à partir de 6€), livraison 48/72h un peu plus chère.

Et vous ? quelle a été votre expérience avec le poppers ? Est ce qu’il marche sur vous ? Dites nous tout en commentaire !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut