Techniques

Un bon actif peut aussi être doux et sensuel

Certains passifs aiment le sexe hard et brutal, en anglais on les appellent les « power bottoms » ! Mais pour la plupart , être passif ne se cantonne pas être soumis et attendent quelque chose de plus fusionnel qu’avoir simplement un bon pilonner, voici, vu de leurs perpectives, comment ils définissent un bon coup.

Votre hygiène compte pour eux

Ce n’est pas parce que vous ne vous faites pas pénétrer que vous devez passer cette étape primordiale ! Croyez-moi, pour eux, vaut mieux l’odeur de la vanille que de la sueur tarie.

Soyez réceptif à ses désirs

Même durant les préliminaires, mettez vos sens aux aguets. Voyez comment est son humeur en ce moment. Vous ne voulez pas paraître trop agressif au début! Laissez vous aller à des caresses sensuelles et non brutales. Si vous ne le mettez pas à l’aise au début, ça n’ira pas et il pourrait se bloquer.

Appréciez leur corps

Un passif veut savoir que vous respectez et appréciez son corps. Certains mecs peuvent devenir mal à l’aise si vous touchez leurs petites poignées d’amour par exemple. Pour une meilleurs expérience , faites qu’il soit bien confortable.

Trouvez leurs zones érogènes

La langue à des pouvoirs magiques quand elle est combinée avec le souffle chaud. Léchez du bout de la langue puis expirez normalement sur cet espace humide. Faites ceci en commençant par le cou, puis continuez plus au sud, en marquant votre chemin par les tétons et le bas du ventre, vous trouverez les zones où il frissonne le plus et aurez une idée de ce qu’il aime. Une fois bien excité, vous pourrez « glisser un doigt », mais attention aux ongles !

Démarrez doucement

Démarrer en trombe n’est jamais une bonne idée durant l’acte sexuel. Arrêtez-vous deux secondes et réfléchissez un peu avant de fourrer votre S ** E à l’intérieur. Donnez-lui une chance de vous chauffer également. La meilleure idée est de le laisser prendre le contrôle pendant ce temps. Qu’il puisse aussi trouver la position et l’angle le plus confortable pour cette première pénétration. Ne vous fiez pas aux habitudes de votre ex copain, nous sommes tous différents, certains se sentent plus confortables de commencer au dessus de vous et d’autres sur le ventre et cambrés.
Démarrez lentement et de façon sensuelle, ensuite, restez à l’écoute de ses sensations.

Assurez-vous qu’il prend son pied

Un bon actif sait ce que kiff son partenaire. L’empathie et la complicité crée une meilleure expérience. Quand un actif est réceptif au désirs du passif, celui ci se donnera encore plus à fond. C’est un deal gagnant-gagnant pour les deux. Ne soyez pas égoïste.

De la sensualité

Pas besoin d’être amoureux pour être sensuel, même si ça aide. Etablir une complicité est cruciale avant la pénétration, car non seulement ça ouvre une fenêtre de confiance mais ça créera une symbiose durant votre ébat, définissant la cadence de vos ébats.

N’y allez pas comme un bourrin

Dans le cas où vous ne l’avez pas encore compris, le sexe anal peut blesser. A moins que le passif aime ça, inutile d’y aller comme un lapin en bourrinant à fond. C’est plutôt sympa dans les films porno, mais en réalité, ça peut très vite faire mal. Naturellement, tout cela est question de tolérance, certains passifs aiment ça, mais il vaut mieux être sûr que c’est leur cas avant..

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut