Forme

Comment faire ressortir ses abdominaux ?

Ca y est, vous vous êtes motivé et faites au moins 10 minutes d’abdos trois fois par semaines, après un mois, vous les sentez, ils sont là, solides, mais pas aussi visibles que ceux sur les couvertures de magazine.

Et oui, vous pensiez que votre ventre s’aplatirait et ferait ressortir vos tablettes ? En fait, c’est pas tout à fait comme ça que ça se passe…Vous avez fait tout ce qu’il fallait pour muscler et donc renforcer vos abdos, c’est parfait! Maintenant , suivez ces quelques conseils pour sécher votre sangle abdominale :

Faire dégonfler vos intestins

Il s’agit en réalité de tenir compte de trois facteurs, et ne pas « se contenter » de relevés de buste. Le facteur « intérieur » est le moins évident d’entre eux, c’est pourtant le plus important et c’est donc à lui qu’il faut se consacrer en priorité. Une mauvaise alimentation, riche en protéines et féculents et pauvre en fruits et légumes, conduit à une inflammation et donc au gonflement des intestins, perturbant par là même leur fonctionnement. Ils vont ainsi s’encrasser et s’alourdir inutilement, ce qui va les pousser vers le bas puis vers l’avant de l’abdomen. Et même les plus forts des abdominaux ne peuvent résister à une telle pression, inutile donc d’en rajouter, mieux vaut se consacrer à un nettoyage en profondeur. Pour les plus motivés d’entre vous l’idéal reste la pratique d’une monodiète de trois jours à base d’un seul et même fruit ou légume (pommes, raisins ou carottes par exemple).

En 72 heures, vos intestins vont se débarrasser de ce qui les encombrait et l’inflammation va fortement diminuer. C’est une période fondatrice, mais qui peut effrayer certains d’entre vous. Si c’est le cas, adoptez au plus vite certains principes indispensables : limitez votre consommation de protéines animales (source de putrescences),  supprimez les féculents au diner (qui vont entrainer des fermentations durant la nuit), évitez les mélanges protéines animales et féculents (en concurrence au niveau digestif) et, dernier point, abusez des légumes ! Il n’est pas question ici de régime au sens strict et limité dans le temps, mais de bonnes habitudes à adopter : on parle de santé durable !

Les bons exercices pour un ventre plat

Une fois l’aspect intérieur de la problématique réglé, il est temps de passer à l’aspect extérieur et à la partie sportive du programme, constituée elle-même de deux versants : renforcer ses abdos et les débarrasser de la couche de graisse qui les recouvre. Il est important de garder à l’esprit que l’on ne perd pas le gras de manière localisée. C’est mal fait certes, mais c’est comme ça, et ce ne seront pas nécessairement les mêmes exercices qui vous muscleront et vous feront disparaître le tissu adipeux.

Ainsi, ne comptez pas sur vos exercices d’abdos pour les affûter, ils ne serviront qu’à les renforcer et c’est déjà très bien ! Pour « aplatir » votre ventre, rien de tel que le gainage, bien plus efficace que les crunchs classiques (relevés de buste).  Cet exercice consiste à maintenir une position et à résister, par exemple face au sol avec pour seuls appuis les avants bras et les pointes de pieds. Les débuts sont pénibles et douloureux mais les progrès se font vite sentir et vous vous sentirez rapidement… gainé !

Il existe des variantes par exemple grâce à l’emploi d’un accessoire comme le swissball. Placé sous les coudes ou sous les pieds il entraine un déséquilibre qui oblige le corps a compenser et à fortement contracter les muscles posturaux et notamment les abdominaux. Au cours de ces exercices, le muscle le plus sollicité est le transverse, et c’est justement  l’abdo qui sert à rentrer le ventre. Toussez un bon coup et vous verrez de quel muscle il s’agit.

Pour voir ses abdos, il faut perdre du gras

Et pour cela, un petit secret : faire appel à des exercices qui sollicitent une grande masse musculaire. Pratiqués à haute intensité, ils vont en effet booster la production des hormones responsables de la perte de poids, comme la testostérone et l’hormone de croissance. Les séances de musculation incluant des exercices complets comme le squat, le soulevé de terre, le développé couché, de même que tous les exercices à poids de corps (pompes, dips, tractions), ont ainsi le double pouvoir de renforcer la ceinture abdominale et d’en faire partir le gras ! Ils font en effet travailler tout le corps d’une manière telle que mêmes les abdominaux sont fortement sollicités, autant si ce n’est plus qu’en réalisant des exercices spécifiques !

Rajoutez un peu de cardio par-dessus pour accélérer les fonctions d’élimination (et si possible juste après la musculation pour bénéficier de ce boost hormonal) et vous pourrez rapidement dire adieu à cette petite bouée qui semblait pourtant bien installée !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut