Psycho

Les gays discriminent-ils les hétéros?

Le mariage de même sexe a provoqué de vastes débats l’année passée et converti de nombreux homophobes vers des chemins plus tolérants. Nous voyons de plus en plus d’émissions TV centrées autours de personnages LGBT ou qui prennent part à l’intrigue. Il est clair que même si nous sommes encore une minorité, nous exigeons d’être plus visibles encore. Cela en viendrait il à une forme de discrimination silencieuse ?

Je sais ce que vous pourriez penser d’un ton sarcastique: « Oh pauvres hétéros se sentant discriminés par les homos!  » .

Croyez-moi, c’est moins ridicule qu’il n’y parait : l’homme blanc hétéro à toujours été au sommet de la chaine sociale, comment sommes nous arrivés à cette norme ? On ne sait pas, il n’y a qu’a voir l’antiquité où l’homosexualité était monnaie courante et tout à fait accepté par les notables et influents. Mais s’il y a une chose que le 21e siècle a apporté , c’est l’idée de manipulation des médias. Nous vivons l’influence des couvertures de magazines, des journaux TV et les status Facebook façonnent nos points de vue sur beaucoup de chose. C’était juste une question de temps avant que l’hétéro type perdent une partie de son influence. Maintenant que les gays sont devenus animateurs TV, stars de cinema, écrivains et membres à part entière de l’Inteligencia ou encore maîtres des media, n’avons nous pas plongé dans une ivresse du pouvoir ?

Je ne saurais vous dire combien d’amis hétéros, tout à fait opens, m’ont avoué avoir eut peur de parler de certaines choses devant moi de peur d’être jugés. Je n’avais jamais trop compris pourquoi, mais à y réfléchir de plus prêt , je commence lentement à comprendre leur dilemme. Moi, par exemple, plus jeune,  j’hésitais à parler librement de mon homosexualité pour la même raison. Je marchais sur des oeufs autour d’un tas de mecs hétéros, en pensant qu’ils trouveraient une excuse pour juger. Je sais que ce sont deux situations différentes, mais elles ont la même idée.

Beaucoup de mecs gays que je connais ont tendance à se sentir traumatisés par leur passé à tel point qu’ils l’étendent à leur présent, argumentant très agressivement en présence de personnes plus conservatrices. Une chose que nous devons tous comprendre, c’est qu’à chaque fois que nous nous mettons contre les hétéros, nous ne créons pas un avenir meilleur pour nous – nous répétons l’histoire.

Personne ne pourra faire la paix si notre état ​​d’esprit est « donneur de leçon ». Le pardon, la compassion est une bien meilleure façon de vivre. Ce n’est pas le moment pour nous d’être des policiers, mais plutôt d’être ceux qui prônent la tolérance pour tous.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut