Drague

Le séduire par l’humour

La séduction, ce n’est pas seulement mettre en lumière des points communs, mais intégrer également une notion de partage et de connivence. Bien qu’utile pour permettre de faire redescendre la pression, l’humour n’est pas si facile à utiliser.

Certaines fois, on se bloque, craignant vexer ou choquer , ou même vous faire passer comme quelqu’un d’immature ou puérile… bref, pas si simple ! Mais en analysant bien, l’humour serait pourtant un élément découlant du charisme et de la confiance en soi. Hétéros ou gays, les hommes qui font rire ont du succès, c’est bien connu !

Il y a différent types d’humour : jouer sur les mots, user de son body langage, ou avoir une bonne répartie. N’importe quelle mauvaise blague pourrait faire rire si elle est incarnée vraiment et que vous ne pensez à l’effet d’un vide potentiel. Tout est donc question de persuasion, spontanéité et timing !

Comment « améliorer son humour » ?

Premièrement, évitez à tout prix le mimétisme et les répétitions excessives.

Une réplique de film connu peut faire mouche ( Prenez un chewing gum Emile ! )  , de même qu’une réplique de spectacle de Gad Elmanek ou Elie Kakou ( Mais alors ? Vous êtes juuuiiiiiiiffff ? ) , mais en abuser peut fatiguer et démontrer un manque d’imagination et de capacité d’adaptation.

Ce que vous devez comprendre, c’est qu’une personne « drôle » n’a pas de fiches ou de répliques toutes faites qu’elle balance systématiquement lorsqu’elle veut séduire. Observation et analyse sont bien souvent ses principales sources d’inspiration.

En réalité, l’humour est plus une forme de détente cérébrale, de laisser-aller et de lâcher-prise qu’une question de contenu ou de portée du message délivré. C’est en se moquant éperdument de la réaction d’autrui au moment de prendre la parole, qu’on a le plus de chance de faire rire.

Et si ça foire ? Aucun problème, l’auto-dérision est une autre composante de l’humour, toujours très utile dans ces cas-là. Un homme capable de rire de lui-même descend automatiquement du piédestal sur lequel d’autres pensent être perchés, voulant paraître avant d’être.

Développez votre sens de l’humour

Outre les prédispositions de certains, l’humour peut se cultiver, s’entretenir. Étant par définition un jeu d’esprit, c’est ce dernier que vous devriez stimuler de manière continue. À ce niveau, les ressources sont nombreuses et inépuisables (comédies, spectacles, divertissements…).

Comme précisé auparavant, le fait de s’abreuver d’informations, d’humour créé par autrui ne sert pas à enrichir une quelconque « liste de blagues », mais bien à habituer votre inconscient à comprendre et à formuler un raisonnement basé sur l’absurde.

Il faudrait que celà devienne une habitude, une routine. Plus vous aurez tendance à faire des traits d’esprit avec vos proches et moins cela vous semblera difficile dans le cadre de la séduction.

Soyez convaincu par votre humour

Ne vous mettez pas martel en tête en vous demandant comment il est en train de vous percevoir, ou de penser de vous au risque de vous mettre la pression. Allez y, si ça colle c’est parfait, sinon, rien de grave !

Si vous hésitez à prendre la parole ou parlez à voix basse, vous ne ferez rire personne.

N’ayez pas peur, sortez de votre coquille. Dites-vous bien que les personnes qui vous côtoient préfèrent quelqu’un qui fait une tentative pour être amusant plutôt qu’un mec qui semble rester de marbre, quelle que soit la situation.

L’humour, c’est une liberté qu’on prend face à l’autre. On se familiarise, on détruit les barrières et les faux semblants pour clairement démontrer que la pression n’a pas lieu d’être.

Alors même que la séduction n’est rien d’autre qu’un jeu de miroirs (on tente de renvoyer à l’autre l’image la plus flatteuse possible de sa personnalité), on interprète facilement l’humour comme un moyen d’envoyer un signal fort : celui prônant que vous êtes bien dans vos baskets et que vous vous sentez assez proche des personnes vous entourant pour laisser vagabonder votre esprit et ne pas rester dans le paraître et le superficiel.

Les limites

Si on peut globalement tout se permettre pour détendre l’atmosphère et faire comprendre à une femme qu’on se sent bien en sa compagnie, certains écueils sont à éviter à tout prix. On enfonce très largement des portes ouvertes… mais mieux vaut prévenir que guérir. Voici donc un petit listing des erreurs à ne pas commettre.

  • Le graveleux : comme vous le savez, c’est toujours la première impression qui compte. Si les blagues salaces peuvent faire rire entre potes, elles doivent être évités dans un premier temps lors d’un rapport de séduction. Un peu de classe ne fait jamais de mal !
  • Le mauvais goût : tout ce qui peut se ranger de près ou de loin dans le « dégoûtant » est aussi à éviter. Pas de pets ou de rots…vous l’imaginez bien. Je préfère le dire, on ne sait jamais !
  • Jouer un rôle trop prononcé : Je n’ai jamais compris pourquoi, mais certains hommes aiment à faire semblant de changer d’humeur ou à s’enfermer dans une sorte de personnage haut en couleur censé être amusant et séduire. Dites-vous bien que tout ce qui est exagéré est de trop.
  • L’exagération : si l’humour permet de détendre l’atmosphère et de démontrer votre aisance sociale, cela ne signifie pas que chacune de vos prises de parole doive nécessairement faire rire. Comme en toute chose, l’excès est néfaste. Sachez donc tempérer le comique qui se cache en vous !
  • Pour être drôle, il faut avant tout oser sortir de sa zone de confort. Oui, faire un trait d’esprit comporte toujours un risque. On pourrait ne pas vous comprendre, mal interpréter vos intentions ou tout simplement ne pas partager le même humour… mais dans tous les cas, une tendance à vouloir dédramatiser la situation s’avère utile. Cela prouve que vous n’êtes pas obnubilé par votre image et que vous êtes tout simplement capable d’être vous-même. Quoi de plus séduisant ?
  • Humour noir, formulations ambiguës (celles qui nous font douter quant au sérieux de leur auteur), auto-dérision et jeux de mots restent parmi mes expressions favorites de l’humour. Mais qu’en est-il pour vous ? Comment décrieriez-vous votre aptitude à faire rire ? Êtes-vous un grand consommateur d’humour ?

En répondant à ces questions à travers les commentaires, je suis sûr que le débat ainsi lancé pourrait apporter des précisions décisives quant aux moyens de devenir plus drôle. Il ne vous reste donc plus qu’à réfléchir, vous exprimer, et ne jamais oublier qu’à partir du moment où vous vous faites déjà rire vous-même, vous ne perdez rien à essayer de vous jeter à l’eau !

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES POPULAIRES

Haut